- FERMER -

Les Quadrantides 2020 - Cafard cosmique

Il est des moments étranges.

En cette période de fêtes, qui refuserait les illuminations de Noël, les sapins éclairés, les rues aux décorations qui brillent de mille leds, les feux d’artifices pétaradants et fumants… ?

Et les étoiles dans tout ça ?

Aujourd’hui, dans l’esprit des municipalités et de tout un chacun, la lumière est perçue comme l’aboutissement de l’évolution humaine. Incontournable, indispensable, la fée électricité se doit de montrer sa « splendeur », c’est un fondement de notre civilisation. La violence lumineuse est devenue minimum vital, comme l’air, comme l’eau, comme la nourriture… Pourtant, lorsque l’on sait la minceur de notre atmosphère et ce que le climat nous réserve, ne même pas penser à éteindre les rues en fin de nuit, lorsque qu’il n’y a personne, c’est vraiment très inquiétant.

Pauvres étoiles,…

Les municipalités volent la nuit aux amoureux de la nature, aux artistes, aux poètes, aux enfants, aux oiseaux nocturnes, aux insectes, à notre sommeil,… aux astronomes. Mais soyez certains que quand ce sera trop tard, ils ne s’en voudront même pas !

Etoiles, vous avez dit étoiles ?

On tire des feux d’artifice à Sidney alors qu’un incendie de fin du monde les voile. On éclaire la nuit alors qu’un spectacle autrement plus sein, plus naturel, gratuit et non polluant, s’offre à nous : contempler les étoiles filantes.


Cliquez sur l'aquarelle pour l'agrandir.

Revenons-y donc, aux météores. Le nom de Quadrantide vient de leur radian situé dans une constellation disparue aujourd’hui des atlas astronomiques, le « Quadrant Mural », entre Bouvier et Grande Ourse. Mais il y a pire. Leur progéniteur a disparu. C’était probablement la comète C/1490 Y1, observée par les Chinois il y a 500 ans et qui a vraisemblablement été déclassée en un triste petit caillou. Peut-être est-ce le petit astéroïde 2003 EH ? Quand je parlais de cafard…


Cliquez sur le tableau pour l'agrandir.

Au total nous avons étés 22 à enregistrer le phénomène dans le site de l'IMO.


Cliquez sur la carte pour l'agrandir.

Et pourtant, nous avons eu depuis l’Europe, la chance de voir le pic des Quadrantides avancé de trois heures sur les prévisions, juste à temps avant l’aube.

A 5h du matin ce samedi, j’ai eu du mal à m’éloigner des lumières intrusives de mon tout petit village, et j’étais bien seul à contempler cette magique pluie d’étoiles filantes. En une heure, j’ai vu 18 Quadrantides dont 8 météores plus brillants que la magnitude 0. L’un d’entre eux, de forme un peu comèteuse sur mon aquarelle, montre bien la position du radian, il venait donc vers moi. Durant cette session, j’ai vu aussi un « Leonis Minoride », une cinquantaine de satellites artificiels… et 231 lampadaires allumés !

For English in AMS, clic here

For English in IMO, clic here

- FERMER -