- FERMER -

La comète C/2020 F3 (NEOWISE)

Cette comète-ci, il ne fallait pas la rater!

NEOWISE est le nom d'un télescope spatial de la NASA qui identifie et caractérise la population d'objets proches de la Terre NEO pour Near Earth Objects et WISE pour Wide-field Infrared Survey Explorer .
Après la désintégration des comètes C/2019 Y4 (ATLAS) et C/2020 F8 (SWAN), C/2020 F3 (NEOWISE) ne semble pas suivre le même chemin.
SWAN était une nouvelle comète à longue période dynamique, ce qui signifie qu'elle était probablement à son premier voyage près du soleil. Ce type de comètes est sujet à devenir « trop » brillante, puis à s'estomper voire à se désintégrer lorsqu'elle s'approche de notre étoile. ATLAS quant à elle était une vieille comète également dynamique mais elle n’en était probablement pas à son premier passage près du Soleil. En partageant la même orbite que la Grande Comète de 1844, il est probable qu’ATLAS était un résidu de cette comète-mère. Les plus petites composantes des Grandes Comètes décomposées disparaissent souvent en quelques semaines ou mois. Cela semble avoir été le cas avec ATLAS, et même si nous sommes certains que ce n'était pas lors du passage de 1844, nous ne savons pas quand elle s'est séparée de sa "Grande Comète". NEOWISE, elle, est une comète dynamique et ancienne, elle était déjà passée au périhélie. C'était au temps des pharaons il y a environ 4500 ans. Les vieilles comètes à longue période dynamique sont beaucoup moins sujettes à se désintégrer, il est donc plus que probable qu'elle ne partagera pas le même sort qu'ATLAS et SWAN. Son passage au périhélie c’était le 3 juillet à 0,29 UA du Soleil.
Il fallait alors trouver un bon horizon Nord-Est et surtout faire l’effort d’un prompt réveil matinal. Être prêt et sur site avant 5h du matin est un must!
La comète sera au plus près de la Terre le 22 juillet à 0,69 UA.

Cela fait un mois que je tentais de l'observer depuis le toit de ma tour. J'avais disposé une échelle pour sortir par un Vélux, mais sans succès.

3 JUILLET

Le 3 juillet, pour une première sortie réussie, je devais chercher en priorité un bon horizon. Je me suis mis près du pont du Verdon qui relie Saint-Laurent à Artignosc.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

4 JUILLET

Le lendemain, le 4 juillet, j'ai voulu du même endroit me concentrer sur les détails observables.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

5 JUILLET

Le 5 juillet la Lune était levée et pleine. J'ai voulu, pour tenter une nouvelle aquarelle, trouver un beau spot entre les champs de lavande. A 10 minutes de chez nous, le plateau de Valensole était le lieu idéal. Les lavandes étaient illuminées par la lueur de la Lune, une observation bien odorante.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Aquarelle souvenir - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Sa magnitude rendait NEOWISE facilement accessible à l’œil nu (magnitude entre +1 et +2) mais les lueurs d’un petit matin rapidement présent nous rendent cet exploit compliqué. Le matin du 4 juillet je pense déjà l'avoir devinée à l’œil nu. Aujourd'hui c'était plus probant.

7 JUILLET

Ce 7 juillet, plus d'hésitation, même sa queue était évidente à l'oeil nu.
Je vais dans un premier temps vous donner quelques photographies, désolé c'est honteux, oui je sais... Le spot choisi est cette fois sur les rives du lac Sainte-Croix avec les pré-Alpes du Sud en arrière plan, à 15 minutes de chez nous. Nous vivons dans une superbe région !

Deux croquis, le premier avec le lever de la queue, et le second réalisé à l'oeil nu. Au dessus de la comète se dresse Capella, à droite brille la planète Vénus juste au-dessus d'Aldébaran.

  
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

  
PHOTOS - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

  
PHOTOS - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


PHOTO - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

9 JUILLET

Elle est toujours superbe. Nous avons eu une petite période de stress car certains des astrophotographes pensaient avoir vu une désintégration du noyau. Il n'en est rien, c'est le bouger de leurs images qui avait fait parler d'eux. Un flou dû au déclenchement de l'appareil, au vent ou au vin...
Ci-dessous, deux croquis faits pour à gauche à l'oeil nu et à droite avec ma bino 5 pouces à 40x.

  
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.


Selfie - aquarelle souvenir - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

11 JUILLET

Le 10 et le 11, c'est toujours au petit matin que la comète se faufilait derrière quelques strates nuageuses. Seule une aquarelle de la comète au dessus de mon petit village était pensable. Les estimations étant plus douteuses, je m'en abstiendrai.


Artignosc - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

12 JUILLET

Le 12 je vous présente un croquis totalement brut, il est réalisé sur papier blanc 180gr avec des crayons de HB à 4B.
Le but est de vous montrer la base de mes calculs de dimensions, coma et queue ainsi que le DC et la magnitiude.


Croquis brut - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

15 JUILLET

Le 15 la comète devient visible le soir. Personellement j'aime moins veiller tard que me lever tôt...
Avec Jannik pour la première fois, nous nous étions rendus sur un autre site superbe, un point de vue au-dessus des basses gorges du Verdon face à un village (Saint-Laurent du Verdon).
Une zone interdite aux camping cars. J'ai du expliquer plusieurs fois et longuement dans les feux des véhicules des autorités que je ne dormirais pas là, que c'était juste pour observer une comète ... Celle de Halley ? ils m'ont demandé... J'ai rétorqué que même avec un bon médecin, ça allait être compliqué pour nous tous.


Aquarelle selfie - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Ce petit village de 75 âmes est tellement illuminé avec les nouvelles DEL, que le traverser la nuit vous oblige à descendre les pare-soleils tellement on est ébloui, c'est même carrément dangereux, venant des zones bien noires, on n'y voit plus rien !
Autre coup de gueule... Lorsque j'ai dessiné la comète avec mon bino Vixen de 5 pouces, durant les 15 minutes d'observation, il n'y a jamais eu de moment sans satellite dans le champ. Je me demande comment les photographes vont faire pour s'en affranchir ?

A propos de la longueur de la queue, à l’œil nu je l'ai évaluée similaire à la distance séparant Megrez de Dubhe soit 10° !!! .
A propos de la magnitude mon estimation du pseudo-noyau donnait +2.7.
Malgré tout ce qu'on nous met dans les pieds, DEL et Sat, elle reste vraiment belle cette comète !

17 JUILLET

Ce soir c'est à pied, à partir de chez nous, que je m'élance avec jumelles, matériel de dessin et appareil photo.
Petit selfie au cas ou vous ne verriez pas la comète....


Photo - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

19 JUILLET

Ce soir j'avais envie d'un avant plan original, il est certain que je n'ai pas eu besoin d'éclairer.


Aquarelle - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

21 JUILLET

Ce soir je souhaitais dessiner des détails plus techniques.


Croquis avec zoom - Cliquez sur l'image pour l'agrandir. J'ai choisi comme site les champs de lavande du plateau de Valensole, sachant qu'ils étaient coupés depuis la dernière fois.
Je ne m'attendais pas à apercevoir un avant plan sexy, mais des nuages d'orage très locaux se sont invités pour mon plus grand bonheur.


Aquarelle - Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Affaire à suivre...

Voir un article dans le journal local Var Matin VarMatin 2020 07 07

Voir un article dans Haute Provence Info HPI 2020 07 20

For English in CN, clic here

- FERMER -