- FERMER -

Mon atlas maritime de la Lune

J'ai toujours été fasciné par les mers, qu'elles soient bien salées sur notre planète ou alors celles nommées erronément des "mers" sur la Lune.
En tant que "marin", j'ai eu l'idée de dessiner au pastel les mers de la lune. Bien sûr, je ne comparerai que les mers que je connais, pour y avoir navigué avec mon deux mâts S.Y. Aquarellia.
Dans ce petit atlas improbable, ce projet farfelu, j'ai donc voulu rapprocher, on pourrait presque dire jumeler, les mers de nos deux astres. Nos deux planètes sont tellements différentes et tellement liées entre elles.

1 - Le matériel utilisé

 

Pour le matériel, des pastels secs, essentiellement noirs, blancs et gris avec une nuance de bleu ou de rosé, du papier noir Canson, 2 ou 3 bons oculaires et quelques filtres, j'ai aussi acheté un chevalet dit Français,... mais en Chine...
Les pastels que vous trouverez ici après ont étés réalisés avec mon nouveau Takahashi Mewlon 250 CRS, sans l'extension 1.5 (f10), et un oculaire Ethos de 13 mm.
L'idée, comme toujours lorsque j'observe, est de faire un croquis directement à l'oculaire, sans apporter de correction supplémentaire ni ajouter d'éléments dans mon atelier après l'observation.
- Une des complications consiste à pouvoir stopper de dessiner trop de détails. Si je me forçais à dessiner des détails précis quelque part, je devais le faire chaque fois, et le temps de dessin dépasserait alors le temps où la Lune est visible dans le ciel. Croyez-moi, il n'est pas toujours facile d'arrêter de dessiner à un certain niveau de détail.
- Un autre problème est de définir la ligne du rivage sur la lune, sur terre c’est facile, c'est la plage, mais sur le paysage lunaire ce n’est pas du tout aussi simple.

La première vue est celle de la pleine lune.


Un bon point de départ pour ce mini-projet. Ici le dessin au pastel m'a pris près de 2 heures et demie, parfois pour les mers les plus petites ou plus simples, une heure et demi me suffiront.

Voyez ce qu'ils en disent sur :

  1. AstroQuebec (en québécois)

  2. CloudyNights (en anglais)

1 - La première mer est la mer Frigoris


Je vais jumeler la mer Frigoris à notre mer Baltique.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

C'est surtout sa forme qui me fait penser à la mer Baltique, et aussi sa position proche du pôle nord terrestre.

La mer Baltique est une belle mer souvent calme, sans marée, mais ce qui est fort dommage c'est qu'elle est désormais très polluée, là je donne "un bon point" pour la mer lunaire.

Aujourd'hui, Mare Frigoris doit encore être propre.

Je l'ai visité deux fois à la voile. C'était toujours une navigation estivale, loin du froid hiver qui sévit souvent par ici. Il arrive souvent qu'elle soit prise par les glaces.

Par contre en été, les nuits sont quasi inexistantes, il n'est alors pas utile d'y transporter un télescope.

2 - Voici la mer de la Tranquillité


Je vais jumeler la mer de la Tranquillité à notre mer du Nord.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Je trouve que la mer du Nord ressemble à la mer de la Tranquillité sur la Lune. Pour moi, la comparaison entre Mer du Nord et Mare Tranquillitatis vient du fait que les deux mers sont ouvertes aux autres mers, comme celle d'Irlande, la mer Baltique, celle de Norvège, etc. Et pour le Mare Tranquillitatis c'est la même chose, il y a un lien compliqué avec Mare Serenitatis et Mare Fecunditatis.
La mer du Nord est aussi la première mer que j'ai traversée avec mon voilier S.Y. Aquarellia, cependant ce n’était pas vraiment un petit pas pour moi, hé oui et j'étais loin d'être le premier!

N'hésitez pas à voir ce que nous en avons retenu d'un de nos sillages en mer du Nord sur ce bulletin d'Aquarellia.

3 - La mer du Nectar


Je vais jumeler la mer du nectar à la mer Ligurienne.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Le nectar me fait penser au goût du vin, alors j'ai voulu faire honneur à une belle zone de vignobles qui est celle de la petite mer de Ligure.
Une mer pareillement petite et bien entourée, que ce soit sur la Terre ou sur la Lune...
De nombreux vignobles de qualité sont basés tout autour de cette mer: le sud-est de la France, ici où je vis, la Corse et le nord-ouest de l'Italie.
C'est aussi le terrain de jeu préféré de mon ketch S.Y. Aquarellia !

N'hésitez pas à voir ce que nous en avons retenu de notre sillage en mer Ligurienne sur ce bulletin d'Aquarellia.

4 - La mer de la Fertilité


C'est le tour de la mer de la Fertilité (ou Fécondité suivant les auteurs).


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Je la compare aisément avec la mer Ionienne étant donné la richesse des cultures différentes que l'on retrouve tout au long de ses côtes.
Un mélange de culture grecque et romaine. C'est par exemple là que baigne l'île d'Ulysse "Ithaque" où j'ai bien aimé jeter l'ancre pour quelques temps au milieu de la rade de Vathi.

N'hésitez pas à voir ce que nous en avons retenu de notre sillage en mer Ionienne ce bulletin d'Aquarellia.

5 - La mer de la Sérénité


La mer lunaire suivante est la mer de la Sérénité, Mare Serenitatis.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

J’aime comparer la mer de la Sérénité avec la mer Tyrrhénienne.
La raison principale en est que cette mer a toujours été relativement calme lors de nos sorties en bateau.
En voguant sur cette mer "terrestre", nous avons visité de nombreux cratères tels que ceux de Salinas, de Stromboli, de Vulcano, etc., Vulcvano est l'île sicilienne qui a donné son nom au volcanisme et aux volcans. Mais tous les cratères que nous avons visités ici en mer Tyrrhénienne, sont issus du volcanisme, ce n'est que rarement le cas sur la Lune.

N'hésitez pas à voir ce que nous en avons retenu de notre sillage en mer Tyrrhénienne ce bulletin d'Aquarellia.

6 - La mer de la Connaissance


Mare Cognitum est celle-ci. J'aime l'idée que ce nom ait été donné récemment. En effet elle n'a reçu le sien qu'en 1964, en référence à sa sélection comme cible pour la sonde américaine Ranger 7 et le premier impact réussi sur notre satellite. C'est donc le premier vaisseau spatial à nous avoir envoyé des images agrandies et très proche de la surface lunaire.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Je ferai ici la comparaison avec la mer de Marmara, Marmara en turque signifie marbre. La mer de Marmara est engoncée entre les détroits des Dardanelles et le Bosphore, entre la mer Égée et la mer Noire, entre l'Europe et l'Asie, coupant même Istanbul en deux parties. Nous avons passé une superbe longue saison à naviguer dans cette belle petite mer. Nous y avons reçu un accueil formidable de la part des autochtones.

N'hésitez pas à voir ce que nous en avons retenu et l'évocation de nos longs sillages en mer de Marmara ce bulletin d'Aquarellia.

7 - La mer des Crises


Voici Mare Crisium.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Sa forme me fait penser à la mer d'Aral, mais en tant que mer fermée, il nous était impossible de la rejoindre. C'est son nom qui nous fera la jumeler à la mer Méditerranée orientale. Nous avons longtemps caboté le long des côtes d'Afrique du Nord, du Moyen orient et du sud de l'Europe. Le nom de "mer des crises" à cause de sa géopolitique nous semblait sonner juste.

N'hésitez pas à voir ce que nous avons retenu de nos différents passages:

  1. l'archipel maltais.
  2. la Sicile.
  3. la Tunisie.
  4. Et enfin la traversée Afrique - Europe et p.5 et p.6 l'observation maritime de la galaxie d'Andromède.
    C'est dans ce bulletin d'Aquarellia.


8 - La mer des Vapeurs


Voici Mare Vaporum.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

C'est la mer Noire qui me vient à l'esprit, le fameux Pont-Euxin des Argonautes et la quête de la Toison d'Or. C'était un peu notre but ultime lors de notre périple de cinq ans à la voile, c'était notre quête personnelle que celle d'atteindre cette lointaine mer Noire.
Pourquoi cette comparaison ? La mer lunaire est relativement noire, comme souvent les mers de notre satellite, mais la Mer Noire pas du tout!. Pourquoi ce nom alors ? Chez les Turcs, les points cardinaux sont désignés par des couleurs : le nord (Kara - le sombre) serait désigné par le noir (d'où Karadeniz = mer Noire), le sud (Ak - la clarté) par le blanc (d'où Akdeniz = mer Méditerranée), etc... Or, la mer Noire se trouve bien au nord de la Turquie.

Deux zones sont particulièrement brillantes, le cratère Manilius et ses rayons, bien visible sur le croquis et la caldeira Hyginus, cette sorte d'oiseau aux ailes que sont les rainures visibles en bas de mon croquis.

N'hésitez pas à voir ce que nous avons retenu de nos bords tirés en mer Noire.
C'est dans ce bulletin d'Aquarellia.

9 - La mer du Serpent


Voici Mare Anguis.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Cette petite mer, difficile à trouver, est située sur le bord de la mer des Crises, dont j'ai ébauché le pourtour.
C'est une mer minuscule, à peine 150 km de long. Elle me fait plutôt penser à une calanque comme en Provence, ou un fjord en Norvège ou encore un Loch en Ecosse. Pour la comparer, ce que je pourrais erronément nommer "mer d'Arran" est en fait le Firth of Clyde.

N'hésitez pas à voir ce que nous avons retenu de nos différents mouillages dans les lochs écossais.
C'est dans ce bulletin d'Aquarellia.

10 - La mer des Vagues


Voici Mare Undarum.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Une toute petite mer qui ressemble plus à un lac compliqué avec ses 240 km, c'est bien moins que certains cratères.

J'ai aimé naviguer dans une mer bien compliquée, avec parfois de grosses vagues, des rouleaux qui nous font surfer à pleine vitesse malgré nos 12 tonnes, c'est la mer de Wadden au nord des Pays-Bas. Les avancées blanches au centre de la mer des vagues lunaire ressemblent fortement aux bancs de sable traîtres qui découvrent à marée basse de cette mer terrestre.


11 - La mer des Humeurs


Voici Mare Humorum.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Je la jumellerais bien avec la mer Celtique...
En fait la mer Celtique borde l'océan Atlantique, comme sur la lune la mer des Humeurs borde l'Océan des Tempêtes.

Sur la lune la mare Humorum n'a pas été visitée par une des missions Apollo, aucun échantillon n'en a été ramené, cette mer est encore vierge de nos pas. Au nord de la mer des Humeurs, le cratère Gassendi nous offre une vue remarquable d'un cratère ressemblant à une bague surmontée d'un gros diamant.

N'hésitez pas à voir ce que nous avons retenu de notre longue traversée de la mer Celtique dans ce bulletin d'Aquarellia.

12 - La mer des Pluies


Voici Mare Imbrium.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Je la jumellerais bien avec la mer d'Irlande...
La mer d'Irlande sur la terre est une petite mer qui prolonge la mer Celtique et se trouve entre l'Irlande et le Royaume-Uni. La mer des pluies est en surface la plus grande des mers lunaires avec un diamère moyen de 1123 km.

A la date d'aujourd'hui c'est le plus grand cratère connu de tout le système solaire. Il y a 4 milliards d'années l'impact initial est provenu d'une protoplanète d'un diamètre de 250 km.

N'hésitez pas à voir ce que nous avons retenu de nos bords tirés en mer d'Irlande:
vers le Nord dans ce bulletin d'Aquarellia.
vers le Sud dans ce bulletin d'Aquarellia.

- FERMER -