VERS LES PAGES DES ANNEES :
2011-12  2013  2014  2015  2016  2017

Lisez l'article :
Carnet de voyage dans les étoiles - Portrait de Michel par Carine Souplet

© Aquarellia 2011-2017 - webmaster

Dernières publications

A commander chez magazine.astrosurf.com    A commander chez magazine.astrosurf.com   A commander chez www.skyandtelescope.com    astronomie magazine    A commander chez magazine.astrosurf.com

Marathon cométaire du 23 avril.

Ce matin 23/4 dès 4h00 en heure locale, je suis allé seul sur le terrain de "Notre Dame la Brune", pendant 1h30 j'ai chassé les mêmes comètes que celles du 4 avril dernier.
Voici ma composition, je n'ai plus pu observer Lovejoy.


Pour un zoom sur l'image, cliquez!

Et voici l’aquarelle souvenir, prise de vue juste en fin de session, à l'aube, on aperçoit une belle grosse étoile filante de la famille des Lyrides.


Pour un zoom sur l'image, cliquez!

Ce bolide provient de cailloux laissés par une autre comète, il s'agit de la comète C/1861 G1 (Thatcher)
Sa magnitude dépassait celle de Vénus, probablement autour de -6, il s'agit donc d'un bolide.

L'astéroïde 2014 JO25.

Le 20 avril, tôt le matin, après un passage des nuages, j'ai vu le «fameux» astéroïde 2014 JO25. J'ai esquissé rapidement sa position sur le fond d'étoiles, mais l'aube approchait trop vite, je n'ai rien pu faire de très comme représentation.
Donc,...
Le soir suivant, toujours le 20 avril, j'ai voulu faire autrement, j'ai passé 40 minutes à l'oculaire, indiquant chaque fois avec le plus de précision possible la position de l'astéroïde.
Voici le résultat; j'ai représenté un point toutes les 4 minutes exactement.


Pour un zoom sur l'image, cliquez!

C'est le 18eme astéroïde que je suis depuis les 3 ans de mon installation près du Verdon. Ce qui est intéressant c'est surtout la vitesse de déplacement de ce caillou. Sa magnitude à mi chemin des étoiles 11.2 et 11.8 donne +11.5, très bof, il y a une bonne dizaine d'astéroïdes plus lumineux dans le ciel pour l'instant. La galaxie NGC 4570 est bien visible ainsi que sa forme allongée, c'est pour celà que j'ai centré le croquis ainsi.

Après avoir numérisé ceci, j'ai fait un autre travail, sans changer quoi que ce soit sur l'esquisse d'origine, croyez-moi, je ne triche pas, j'ai poussé tous les points représentant l'astéroïde les uns à coté des autres ... et surprise ! On voit des détails ... on pourrait presque deviner la rotation du caillou.


EVIDEMENT que ces détails ne sont pas réels (nèh !) Mais le résultat est quand même assez hilarant, non ?
Si vous voulez voir et comparer avec la réalité, c'est par ici : Images d'ARECIBO
Ce qu'on voit dans mon croquis c'est juste mon manque de précision lors du dessin d'un point sur ma feuille, c'est fait dans le froid et dans le noir!
PS: Ah oui dites, s'il vous plait... ne partagez pas cette image en disant que je peux voir directement des détails d'astéroïde, je passerais pour un autre !

La région du cratère Archimède.

Ce petit matin du 17 avril j'avais un programme assez chargé.
2 comètes, 3 variables cataclysmiques et une nova. En fin de session, au moment où les lueurs de l'aurore pointent à l'horizon, la demi Lune était encore accessible.


Pour un zoom sur l'image, cliquez!

Le cratère Archimède et ses deux voisins étaient assez bien placés, Le golfe de la Putréfaction, quel drôle de nom, bordait la scène.
L'éclairage de cette zone n'est dans cette direction que lors des matinées, c'était donc le bon moment. Les croquis et photos prises sous cette lunaison ne sont pas aussi communs que lors des soirées.

Marathon cométaire du début avril.

Une grande première pour moi: 4 comètes en 1 heure!
Ce matin 4/4 je suis allé sur le terrain avec 2 de mes petits-enfants, Zélie 8ans et Pibo 12ans, ils sont venus avec moi à 4h00, heure locale pendant les 2 heures de cette matinée cométaire. Le mistral souffle encore un peu, cela signifie une température assez basse +2°C mais un ciel très propre.
Voici ma composition de 4 comètes, pour comparer j'ai réalisé le tout avec le même matériel.


Pour un zoom sur l'image, cliquez!

Voici l’aquarelle souvenir où on voit nos deux petits astronomes : Zélie derrière un binoculaire Vixen de 126mm ouvert à 5 et Pibo à genoux derrière un réflecteur de 114mm ouvert à 4.4, c’est le matériel idéal pour chasser ce type d’astre.


Pour un zoom sur l'image, cliquez!

La comète représentée dans l'aquarelle est C/2017 E4 la 6ème découverte par Terry Lovejoy.


Pour un zoom sur l'image, cliquez!

Et ci-dessus C/2017 E4 (Lovejoy) représentée avec 3 grossissements.

PS: Je viens de recevoir un message disant que la comète à atteint la magnitude inespérée de +6.3, c'est bien ce que m'a écrit,... devinez qui ?
Terry Lovejoy ... j'en étais tout drôle ...
son message était agrémenté d'une photo de sa comète prise avec un grand angle à partir de son jardin!

Mercure le 28 mars.

J'ai dirigé ma lunette de 152mm pour la première fois vers Mercure.
J'ai donc pu observer Mercure qui n'a pourtant qu'un diamètre apparent de 6,8". J'ai quand même observé durant plus d'une heure pour saisir à l'oculaire des images pas trop turbulentes. J'ai essayé plein de combinaisons de filtres et d'oculaires pour finir par réaliser ce premier pastel. Mon choix final a été l'utilisation de grossissements allant de 240x à 480X via un oculaire TéléVue de 2.5mm et du zoom TéléVue de 3 à 6mm plus un filtre #12 jaune.


Pour un zoom sur l'image, cliquez!

Le lendemain j'ai eu la surprise de retrouver sur ALPO-J mon croquis à coté d'une photo prise trois heures avant moi à l'aide d'un C14 et de 91000 photos issues de trois vidéos. A coté de cette photo réalisée par Mr Rudolf A. Hillebrecht en Allemagne, il a eu la bonne idée de glisser une image de la position théorique de Mercure issue de WinJupos.
Sans vouloir minimiser la très belle prouesse photographique de Mr R.A. Hillebrecht, nous, les observateurs visuels avons encore de belles choses à réaliser !

L'évolution des phases de Vénus du 4 janvier au 19 mars.

Voici une compilation de quelques-uns des croquis réalisés au pastel de Vénus ainsi que les détails observés durant cette période.



Pour un zoom sur l'image, cliquez!

Légende :
1 Zone polaire sud blanche et brillante
2 Zones atmosphériques sombres
3 Limbe brillant
4 Terminateur foncé, tout le long
5 Cuspide nord
6 Cuspide sud
7 Grande surface brillante (nord).
8 La fameuse et hypothétique "Lumière cendrée vénusienne"
9 La dite lumière cendrée, ici très diffuse
10 Elongation polaires, diffusion supérieure aux 180° de la dichotomie le long des deux pôles.

Le 30 janvier Jupiter au petit matin.

J'aime bien me lever tôt, et je ne pouvais laisser passer un si beau ciel.
J'ai dirigé ma lunette vers la planète dieu et ses satellites.


Pour un zoom sur la planète, cliquez sur l'image!

Le 21 janvier les cornes de Vénus.

C'est bien connu, de Vénus on ne voit que ses phases, quoi que...
C'est en plein jour que je voulais essayer une combinaison particulière pour notre voisine.
Pour le moment elle est fort bien placée dans le ciel de l'après-midi sa dichotomie est nette.
Notez que le ciel n'était pas particulièrement transparent mais à l'oculaire la planète se comportait bien. J'avais déjà essayé plein de filtres à propos de Vénus mais aucun ne me donnait satisfaction. Le fameux 47 violet foncé ne me permet d'ailleurs pas de deviner un quelconque détail atmosphérique dans Vénus, Tipota ! Ça doit être ma vue car les visions du soleil dans les raies H et K du Calcium me laissent également toujours sur ma faim, c'est certain que je n'ai pas les yeux rouges.... mais quand même!
Bref, j'ai donc inventé un montage particulier en vissant ensemble deux filtres colorés, le 80A et le 25A, un bleu et un rouge tous deux de la marque Meade. L'oculaire zoom de Nagler 3-6mm est bien plus long, mais ça rentre.


Zoom ? cliquez sur l'image!

Et là j'ai vraiment eu l'impression de deviner plus de détails, comme par exemple :
- L’albédo maximum est perçu au niveau du limbe et tout le long de celui-ci.
- La cuspide sud Est brillante et arrondie. (1) Vous connaissiez ce phénomène, Les Cusps en anglais ?
- La zone polaire Sud est relativement foncée. (2)
- Une longue bande sombre reste parallèle au terminateur avec une petite protubérance polaire qui se dirige vers la gauche de l’image en s’atténuant. Est-ce le contraste d’une vague de gravité atmosphérique ? (3)
- Le terminateur est plus sombre que la sphère. (4)
- Une bande sombre part du Sud en direction du limbe à l’équateur en s’atténuant. (5)
- La cuspide Nord est un peu plus brillante que la Sud et également arrondie. La zone polaire Nord est un peu plus brillante que la Sud. (6)

VOIR LA SUITE :
Année 2012    Année 2013    Année 2014    Année 2015    Année 2016    Année 2017