- FERMER -

Iwamoto - La découverte d'une comète périodique

Vous connaissez et avez peut-être observé la comète C/2018 V1 (Machholz-Fujikawa-Iwamoto), ce n'est que quelques jours après que M. Iwamoto, (le même qui avait co-découvert celle de Machholz) a découvert cette nouvelle comète.
La comète C/2018 Y1 est matinale et basse sur l’horizon mais elle monte vite en brillance.
Le 9 janvier j‘ai estimé sa magnitude apparente à +9.5. avec un DC de maximum 3.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Bien qu’observée pour la toute première fois cet hiver, il s’agit bel et bien d’une comète périodique. Une estimation de sa période orbitale donne 1468 ans, elle nous vient de loin, bien plus loin qu’Ultima Thulé cet astéroïde qui a défrayé la chronique dernièrement avec son survol par la sonde New Horizon. Le passage précédent de cette comète date de l’an 550, c’est alors le début de l’empire byzantin, nous n’en avons aucune trace, le passage suivant est prévu pour l’année 3486... A ce moment pour la retrouver nous serons soit bien équipés, soit… ?
Lors de son passage je l’ai observée une bonne dizaine de fois, chaque fois avec un croquis et des estimations de sa magnitude apparente, sa condensation (DC) et sa taille en minutes d’arc. Il n’y avait rien d’exceptionnel à observer, une coma faiblement asymétrique et une queue fluette très difficile à distinguer! Par contre ce que nous avons retenu de son passage ce sont deux très jolis rendez-vous.
Le premier c’était au petit matin du 11 février 2019 vers 4h TU elle s’était alors alignée avec les quatre galaxies M95, M96, M105 et NGC 3384. La rencontre était même facilement visible aux jumelles. Avec un peu d’imagination elle nous a offert un bel effet tridimensionnel, à cette date elle se situait à 150 secondes-lumière de nous alors que les étoiles du Lion brillaient à mille années-lumière et en arrière plan nous trouvions les quatre galaxies à plus de 30 millions d’années-lumière.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Deux nuits après elle s’était offert le luxe d’éclipser en soirée la superbe galaxie spirale NGC 2903.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir. La petite bande dessinée montre un croquis toutes les trois ou quatre minutes dévoilant son déplacement rapide devant la galaxie.
La traque aux comètes met du suspense dans nos observations. En effet, où sera-t-elle ? Comment sera sa coma, sa magnitude, verra t’on sa queue? Elle nous permet également de constituer un joli « tableau de chasse » un beau souvenir de toutes ces heures passées à l’oculaire.

For English in CN, clic here

- FERMER -